Pour avoir accès aux live et a l'entièreté du site vous devez vous inscrire c'est gratuit !



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Psychologie Poker : Améliorer son jeu grâce à "la chenille"

Aller en bas 
AuteurMessage
gan2

avatar

Messages : 985
Réputation : 1
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 38
Localisation : FRANCHIMONT

MessageSujet: Psychologie Poker : Améliorer son jeu grâce à "la chenille"   30.10.11 19:30

Jared Tendler, coach mental pour joueurs et sportifs, et Barry Carter de PokerNews ont publié ensemble l'ouvrage "The Mental Game of Poker". Ce livre apporte aux lecteurs des outils pour améliorer l'aspect mental de leur jeu et également pour leur apprendre pourquoi certains aspects psychologiques entrent en jeu. Jared Tendler a accepté de publier sur PokerNews un chapitre sur le concept de "la chenille". En voici la première partie.

Le processus d'apprentissage au poker
"La chenille" est un concept avec un nom étrange qui permet de faciliter la compréhension du processus d'apprentissage dans le temps. La chenille n'est pas une nouvelle idée révolutionnaire ; c'est une observation sur la manière dont on s'améliore avec le temps et que vous probablement jamais entendu auparavant.

Comprendre ce concept vous permettra de :


•devenir plus efficace dans votre approche pour vous améliorer
•vous améliorer régulièrement en évitant les pièges fréquents
•éviter de vous battre contre une réalité que vous ne pouvez pas changer
•savoir quand une compétence est en cours d'apprentissage
•supporter les hauts et les bas naturels pour mieux apprendre
Il y aura des périodes où vous aurez l'impression de faire de grands pas en arrière, de ne pas progresser du tout ou de retomber dans d'anciennes habitudes. La prochaine fois que cela vous arrive, revenez lire ce chapitre.

Comprendre le concept de la chenille commence par jeter un oeil sur l'éventail naturel qui existe dans la qualité de votre poker ou de votre mental. Pensez un moment à la qualité de vos décisions au poker quand vous jouez votre meilleur poker et quand vous jouez votre pire poker. En d'autres termes, à quel point êtes-vous bon quand vous jouez bien et à quel point êtes vous mauvais quand jouez mal ?

Pour illustrer ce point, disons vous mettez une note à chacune de vos décisions prises à la table de poker (la meilleure, la pire et toutes celles comprises entre les deux) sur les six à douze derniers mois sur une échelle de 1 à 100 (la meilleure) et que vous les reportez sur un graphique. Vous voyez alors sur le graphique une courbe en forme de cloche.



Lire plus: http://fr.pokernews.com/strategie/psychologie-poker-la-chenille-et-l-amelioration-de-son-jeu-9891.htmCette courbe en cloche montre l'éventail naturel qui existe dans votre jeu et dans celui de tout joueur de poker au monde – et même chez les "shortstackers" [joueurs qui jouent avec un petit tapis] (bien que leur soit plus réduit). Tant que vous jouerez au poker, vous observerez toujours un pic dans vos compétences au poker et, à l'inverse, dans vos défauts. Toujours. Jouer un poker parfait n'est pas possible sur un grand nombre de mains. Il y a des fois où vous jouez parfaitement et d'autres fois où ce n'est pas le cas. Le poker est un jeu dynamique qui devient toujours plus concurrentiel. Cela veut dire que la définition de la perfection, ou même d'un jeu solide, est une cible mouvante. Si vous apprenez, cela signifie qu'il y a un éventail de qualité dans la prise de vos décisions.

Voir la réalité de jeu telle qu'elle est
Le poker n'est pas la seule discipline où cet éventail existe. C'est vrai dans tous les domaines, particulièrement dans le sport professionnel. Prenez n'importe quel sportif professionnel et évaluez la qualité de ses compétences sur un échantillon assez grand et vous obtiendrez une courbe en forme de cloche. Les joueurs de baseball font des home runs et rattrape la balle au vol, de même qu'ils font des fautes et des erreurs ; les quaterbacks font des passes parfaites et parfois leur lancer est intercepté ; les joueurs de football font des passes décisives incroyables et font aussi des passes dans le vide ou de mauvais contrôles.

Lorsque vous regardez plus précisément votre jeu, le meilleur comme le pire, il est important d'être honnête quant au fait que cet éventail existe. Ne voyez pas la réalité que vous avez envie de voir, mais celle qui est vraiment. Observez la meilleure qualité de votre prise de décision, représentée par la partie droite de la courbe en cloche. C'est ce qui se passe quand votre prise de décision est parfaite, ces décisions viennent facilement car vous avez une connaissance solide de votre adversaire et vous êtes dans la dynamique du jeu. Généralement, vous êtes dans un bon état d'esprit.

La partie droite comprend également les nouvelles informations que vous avez acquises, de la connaissance de vous-mêmes, des vidéos regardées, de vos discussions avec d'autres joueurs, etc … qui vous permettent de prendre de meilleures décisions qu'à l'accoutumée. Souvenez vous que ce sont des compétences qui appartiennent au niveau des "Compétences Conscientes" et ne peuvent pas être comptées comme une part consistante de votre jeu.

A l'opposé de la courbe en cloche, se trouvent toutes les décisions terribles que vous avez prises. Ce sont toutes les erreurs que vous savez que vous n'auriez pas dû commettre, mais que vous avez faites quand même. Souvent, elles sont directement liées à des problèmes dans votre psychologie du jeu, comme la perte de vos facultés dans un pot énorme qui vous fait jetez la meilleure main ; ou le fait d'être en tilt et de jouer trop agressivement trop de mains ; ou encore une mauvaise lecture sur un adversaire qui paye votre bluff. Ce sont clairement des choses que vous voulez éliminer de votre jeu, pas seulement parce qu'elles vous coûtent de l'argent, mais aussi parce qu'elles créent de la frustration, de la confusion et une perte de confiance. Ce livre est destiné à vous aider à améliorer votre psychologie et la qualité de l'éventail de vos décisions, ce qui implique non seulement d'éliminer des erreurs évidentes au poker, mais aussi de jouer plus souvent à proximité du pic de qualité.

Améliorer son "A Game" et réduire son "C game" au poker
Le concept de la chenille entre en jeu quand vous observez la manière dont la qualité de vos décisions s'améliorent au fil du temps. Une courbe en cloche est un aperçu sur un échantillon donné, tandis que l'apprentissage est un mouvement de la courbe en cloche à travers le temps. Une vraie chenille est une illustration parfaite dans la manière qu'elle a d'avancer.


Si vous n'avez jamais vu une chenille se déplacer, elle commence par mettre son corps à plat, accroches ses "pieds" du devant et ramène ceux de l'arrière, dressant le milieu de son corps pour rapprocher les deux extrémités, puis accroche ses pieds arrières pour faire avancer ceux de devant en étirant son corps.
Lorsque vous atteignez un nouveau pic dans vos compétences, votre "A game" a avancé d'un pas. Votre meilleur jeu est devenu encore meilleur, cela implique que votre éventail s'est élargi parce que la plus mauvaise partie de votre jeu ne s'est pas encore déplacée. Le meilleur moyen de le réduire est de vous concentrer sur votre "C game" et de corriger vos plus grandes faiblesses. En éliminant ce qui est la plus mauvaise partie de votre jeu actuel, la courbe en cloche s'est déplacée d'un cran vers l'avant et il est maintenant plus simple de faire un nouveau pas vers l'avant.

Une chenille illustre ce mouvement régulier de l'amélioration de votre jeu en faisant déplaçant l'avant de votre courbe d'un pas puis l'arrière de votre courbe d'un nouveau pas.

Les implications de ce concept sont :


•l'amélioration se fait de deux côtés : corriger vos faiblesses et améliorer vos points forts
•jouer votre meilleur jeu est une cible mouvante car cela est toujours relatif à votre niveau actuel
•vous créez du potentiel pour un "A game" encore meilleur en éliminant votre "C game" et vos faiblesses psychologiques parce que esprit est ouvert à apprendre de nouvelles choses (oui, la qualité de votre pic mental peut aussi être amélioré)


Lire plus: http://fr.pokernews.com/strategie/psychologie-poker-la-chenille-et-l-amelioration-de-son-jeu-9891.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gan2

avatar

Messages : 985
Réputation : 1
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 38
Localisation : FRANCHIMONT

MessageSujet: Re: Psychologie Poker : Améliorer son jeu grâce à "la chenille"   30.10.11 19:37

Je pars maintenant dans un tournois de poker Deep stack qui va durer minimum 10h !!!!!
Je partage avec les Parias une autres de mes passions le TEXAS HOLDEM NO LIMIT !!!! Pour les mauffff le texas est une des nombreuses variante de ce magnifique jeux !!!!! gazzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Psychologie Poker : Améliorer son jeu grâce à "la chenille"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règles du Ramponneau (Poker Texas Hold'em) sans limite
» URGENT !!! BWIN POKER HERO : besoin d'aide !!
» tournoi de poker au profit du téléthon.
» Poker en Tarn et Garonne
» Améliorer le micro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres sports-
Sauter vers: