Pour avoir accès aux live et a l'entièreté du site vous devez vous inscrire c'est gratuit !



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi

Aller en bas 
AuteurMessage
gan2

avatar

Messages : 985
Réputation : 1
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 39
Localisation : FRANCHIMONT

MessageSujet: Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi   23.09.11 5:58

Contrairement à beaucoup d’anciens coéquipiers ou adversaires, l’ex meilleur buteur de Jupiler League se faire rare médiatiquement. Nous l’avons interrogé au cours d’une discussion à bâtons rompus où il nous a livré ses impressions sur la saison en cours.


Footbelge : Toni, vous avez disparu du football belge. Que devenez-vous ?

Toni Brogno : C’est un choix de ma part. J’ai été contacté par plusieurs formations promotionnaires ou provinciales pour rechausser les crampons mais aussi pour coacher des gamins, mais j’ai décliné. J’ai des diplômes d’entraîneur mais ma décision était prise, je me consacre à ma famille ! Je joue encore de temps en temps en vétéran avec mon frère et des amis mais ça se limite à ça.

Actuellement, je travaille dans un grand magasin de sport à Châtelineau dans le rayon sport collectif et je m’y sens très bien.

Footbelge : Quel est votre regard sur notre football actuel ?

T.B : Nous sommes en progrès. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons quatre représentants en Coupe d’Europe. Ca fait du bien !

Genk dispute la Champion’s League, c’est super ! Les trois autres ont un beau coup à jouer en Europa League. C’est important pour notre foot et cela ne peut que nous tirer vers le haut.

Footbelge : Que pensez-vous de l’entame de notre championnat ?

T.B : Les gosses cylindrées ont débuté en mode mineur. Anderlecht a été surpris par OHL, Genk accroché par le Lierse, le Standard a dû rebâtir une équipe, bref les gros bras ont perdu des plumes à gauche et à droite. Pour le moment, personne n’assied sa domination et tout le monde se tient de près.

Dans le bas de tableau, des teams ont raté leur départ mais rien n’est définitif. C’est le cas notamment de Westerlo mais je ne m’en fais pas pour eux…

Footbelge : … On vous sent encore très préoccupé par le sort de vos anciennes couleurs…

T.B : C’est le cas, je suis de près les résultats de mes anciens employeurs et plus particulièrement ceux des Campinois. Ce club me tient à cœur car j’y ai connu de superbes moments mais aussi parce qu’à chaque fois que j’y retourne, j’y suis accueilli les bras ouverts. Là-bas, rien n’a changé et c’est ça le secret de leur réussite : le calme et la continuité, à l’image de leur coach !

Ils ont eu un calendrier très difficile mais ils auraient pu avoir 4-5 points de plus avec un peu de chance. On parlait déjà du limogeage de Jan Ceulemans mais le manager a vite démenti en affirmant qu’il n’en était pas question. Le succès du week-end dernier leur a fait du bien et je suis certain qu’ils ne lutteront pas pour le maintien.

Footbelge : Et Charleroi, qu’en pensez-vous de leur situation ?

T.B : Le Sporting, c’est tout le contraire de Westerlo ! (sic)

Malheureusement, c’était prévisible. A trop jouer avec le feu, on se brûle… C’est une catastrophe pour un club et une ville comme Charleroi.

Je ne vois pas les Zèbres remporter le titre. Par contre, il y a une peut-être une chance via le tour-final mais il faudra être costaud car la division 2 est une série très compliquée. J’ai entendu dire que la descente pouvait être bénéfique pour le club en vue de se relancer… Mais la D2, on ne sait jamais quand on va la quitter ! (sic)

Jos Daerden est l’homme de la situation selon moi. Il a une belle carrière de joueur et une solide expérience en tant qu’entraîneur. Ceci dit, je ne sais pas si son groupe est prêt à aller au combat chaque semaine car l’antichambre, c’est ça : de l’engagement tous les dimanches, même face aux petits poucets.

Footbelge : Votre neveu, Loris, le fils de Dante, est considéré comme un des meilleurs espoirs zébrés. Quels conseils lui donneriez-vous ?

T.B : Il a fait quelques apparitions en coupe et en amical. Il s’est plutôt bien débrouillé mais cela ne tient qu’à lui. S’il veut réussir, il lui faut travailler pour progresser.

Dans ma carrière, j’ai connu beaucoup de grands espoirs qui devenaient rapidement des désespoirs (sic) ! La clef, c’est de rester simple, de se mettre en évidence à chaque fois qu’il en a l’occasion. Le nom Brogno lui impose une grosse pression car la comparaison est inévitable. A lui de se faire un prénom et de faire son trou au plus haut niveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gan2

avatar

Messages : 985
Réputation : 1
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 39
Localisation : FRANCHIMONT

MessageSujet: Re: Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi   23.09.11 6:15

le nom brogno rime avec blaireaux surtout, pourriture de KROLOS !!!!!!!!!!!!! gazzzzzzz cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JPA
Admin
avatar

Messages : 1318
Réputation : 4
Date d'inscription : 05/04/2011

MessageSujet: Re: Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi   23.09.11 6:22

brogno, prolo, même combat!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lespariasdescensures.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Toni Brogno: Westerlo, c'est tout le contraire de Charleroi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Le bar à salade : Ici on parle de tout
» Panda peut-t'il bttre tout les dopeuls?
» [Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Foot belge :: D2-
Sauter vers: